Bienvenue sur le blog de la Gentille sorcière.

Deuil et rangement (part 1)

fouillis-copier

Je vous avais parlé du post de Pulchérie concernant le rangement (je voulais mettre le lien, mais cela ne marche pas, PDBDM).

Vous allez vous dire que je mets du temps pour réfléchir et mettre les choses au point (depuis le 5 avril), et vous n’aurez pas tort. Mais j’ai des excuses (farpaitement).

EN EFFET :

Il fut une époque dans une vie antérieure, où j’avais des crises de rangement assez régulières et où j’étais une ménagère presque normale.Sauf que généralement, quand je me décidais à jeter quelque chose (fringue, bricole, accessoire, etc…) il se trouvait que j’en avais un besoin urgent la semaine suivante, quand les éboueurs avaient fait leur boulot. Pour les fringues, il m’arrive régulièrement de me mordre les doigts de m’être débarrassée de tel ou tel truc.  Quand c’est à maman que j’ai donné ce ravissant pull dont elle s’est lassée, cela va, sinon, je peux aller me faire… (oui mais par qui ???). Moralité, maintenant, j’entasse et je m’en hais.

Donc j’ai digéré le post de Pulchérie, en décidant qu’il me fallait d’abord ordonner l’appartement DANS MA TETE. Il y a suffisamment de vide dedans pour qu’une idée de génie s’y loge pour un 10 pièces au moins. De toutes manières tous les psy vous le diront : quand ce n’est pas en ordre dans votre tête, ce n’est pas en ordre chez vous (ou le contraire, ch’j'ais plus). Ou alors quand c’est le désordre dans votre tête c’est en ordre chez vous (parce que vous compensez) ou le contraire… BREF… Pulchérie a l’air en ordre dans sa tête dans tous les cas, car sa passion a toujours été le rangement (petite elle faisait des listes, et son père et moi, perplexes, nous demandions de qui elle pouvait bien tenir (de ma mère)). Delphine était plutôt branchée ménage mais pas rangement, mais c’est une autre histoire, car Delphine n’a jamais eu la joie de voir une civilisation entière se développer dans son évier :-)

Je fais cela (penser au post de Pulchérie) généralement le soir, quand le programme TV est NUL. C’est souvent (ah bon ?). J’ai donc eu le temps de réorganiser mon salon, ma salle à manger, remettre en état l’ex chambre des filles (toujours dans ma tête) pour en arriver à une conclusion implacable : IL ME FALLAIT EN PREMIER LIEU FAIRE DU TRI DANS MES BIBLIOTHEQUES.

J’en ai 7 dans lesquelles s’entassent des livres (parfois sur deux épaisseurs) et des VHS dont je ne peux me séparer, même si mon lecteur DVD/VHS refuse désormais toute VHS en me la débobinant en faisant un bruit horrible qui m’évoque l’Alien du dernier épisode qui va se vaporiser dans l’atmosphère terrestre (OUI JE SAIS, JE SUIS VIEILLE, ET ME REFERENCES LE SONT DONC AUSSI). ON NE SAIT JAMAIS (phrase clef de la personne qui a du mal à jeter), un jour j’aurais peut-être assez de fric pour faire copier mes VHS sur DVD…

Je ne vous parle pas des livres qu’il y a sous mon lit (ben si, justement, vous êtes contents que je vous en cause : il y en a 75).

J’ai donc commencé à faire du tri dans mes livres, en pratiquant la technique du tas :

  • Mes favoris dont je ne me séparerai JAMAIS, que je relis régulièrement.
  • Ceux que je pourrais éventuellement relire.
  • Ceux dont je me demande si je les relirai un jour.
  • Ceux que je n’ai jamais lus (offerts, ou trouvés, qu’importe) et qui rentrent donc dans la catégorie n° 2 même s’il ne s’agit pas d’une relecture.
  • Ceux que je ne relirai jamais mais cela demande réflexion. (Réflexion due au fait que je regrette amèrement une chemise en jean que j’ai portée pendant 4 ans, dont je me suis débarrassée en 2008 et qui m’a terriblement manqué cet été…)

En gros je voulais totalement vider une bibliothèque, pour la mettre dans ma chambre et y stocker mes cassettes VHS en attendant d’avoir gagné au loto (pour avoir le fric de les faire copier), pour mettre à la place de la bibliothèque 3 jolis meubles qui font désordre mais dans lesquels je veux ranger mes papiers après avoir vidé mon bureau et l’avoir foutu aux encombrants (faut suivre).

Après je n’aurais plus qu’à m’occuper du canapé 3 places qui m’encombre, mais qui m’est toujours utile…

Il m’a fallu une visite de MEILLEURE AMIE DE TOUJOURS pour me résigner à lui donner 2 cabas bourrés de livres. Il y a par chez elle un truc sympa, je trouve, qui n’existe pas par chez moi. Vous déposez dans un endroit prévu pour, un ou des livres dont vous ne voulez plus, et éventuellement vous vous servez sur ce que les autres ont laissé. Si cela vous plait vous gardez, sinon, vous ramenez.

Plein de vides dans mes bibliothèques, j’en étais à continuer à me demander si j’étais ou non (to be or not to be), à mettre à gauche ce que je gardais de manière certaine, et à voir un vide certain se dégager dans la bibliothèque destinée à ma chambre, quand l’évidence nous est tombée sur le poil.

Mrs Bibelot était dans l’obligation de vendre sa maison.

1.500 livres au moins, et je ne vous parle pas du reste…

Non je ne vous parle pas du reste, parce que pour ranger mon appartement, qui aurait carrément besoin d’être passé au napalm et entièrement refait, mais pourrait être au moins rangé, il me faut tout d’abord aider maman à trier dans sa maison de 200 m2 avec, je me suis trompée, au moins 2.000 livres.

Qu’elle veut garder OU NON. OU BIEN ELLE NE SAIT PAS, vu qu’elle  ne sait pas où elle va aller.

Nous avons commencé un petit tri aujourd’hui…

Les trous de ma bibliothèque destinée à ma chambre sont donc comblés.

MOI PAS !!!

La vie n’est qu’un long calvaire.

Oui parce que cela fait 4 mois que je parle bouquins et autres, que personne ne se dérange pour des vieux livres même des Walter Scott de 1840 en PARFAIT état, et qu’il va bien falloir faire quelque chose de tous ces livres que l’on trouve PARTOUT DANS LA MAISON QUI N’EST DESORMAIS PLUS VRAIMENT LA NOTRE…

Posté le 9 octobre '16 par , dans Ah je l'aurai méritée ma place au Sénat !, Coup de blues, Coup de gueule, Dans la série Diabolique, Non classé.
Tags : , ,

3 commentaires »

Comment par Tilia
2016-10-09 18:44:37

Chez moi aussi je collectionne un tas d’anciens vêtements, qui me plaisent toujours autant mais dans lesquels je ne rentre plus (après la ménopause et avec mon fichu hashimoto, au fil des ans je suis passée du 42-44 au 48-50). Donc, les jolies fringues de mes 30 ou 40 ans étant susceptibles de redevenir tendance (la mode n’étant qu’un éternel retour) je les gardais précieusement pour ma petite-fille, ma princesse, la fille de ma fille.
Le hic, c’est que la donzelle est à présent plus grande que moi d’une bonne dizaine de cm (et pourtant, avec mon mètre soixante-cinq je ne suis pas naine !) et que son tour de poitrine avoisine le mien (avec of course une bien plus belle tenue, heureusement pour elle !).
Mais rien n’est perdu, il me reste les trois filles de mon fils pour espérer pouvoir un jour avoir la possibilité de débarrasser mes placards :-)

Pour les bouquins c’est un peu pareil chez moi. Bon courage pour réorganiser tout ça. Et mille mercis pour le partage, ça fait du bien de voir que je ne suis pas un cas isolé ;-)

 
Comment par Louisianne
2016-10-12 09:17:59

Le déménagement pour ça, ça a du bon ! Comme toi j’avais beaucoup de livres avec les mêmes interrogations (je le relirai ou pas ?).
Mais depuis que je suis passée à la liseuse, la réponse est évidente : si j’ai envie de le relire, je le relirai sur kindle. J’ai vendu les plus récents au vide grenier (à part les policiers, les livres qui ont plus de 6 mois se vendent mal).
j’ai jeté beaucoup de livres de poche qui vieillissent mal, et j’ai gardé certains qui ont une valeur sentimentale et les livres d’art. Bien entendu j’aurais pu faire tout ça des années avant de déménager.

 
Comment par Gisèle Subscribed to comments via email
2016-10-16 16:23:54

aïe aïe ! les livres !
Tout à fait comme moi, ceux que je lis et relis régulièrement, ceux que j’ai lus une fois mais que je ne suis pas sûre de relire un jour (j’hésite quand même à m’en débarrasser) et ceux que je n’ai pas encore lu mais ça viendra…
J’ai aussi commencé un tri il y a bien deux ans suite à mon emménagement à Embrun… bien vite interrompu depuis : j’ai tellement d’autres choses à faire que je n’arrive pas à me tenir à une ligne de conduite. Je commence, je laisse tomber, je passe à autre chose, je laisse tomber à nouveau… et je culpabilise à mort !
Mais je vais m’y remettre car toutes les années pendant 10 jours, au mois de juillet, au Secours Pop’ d’Embrun (je suis bénévole/trésorière) on organise une Foire aux livres avec tous les livres qu’on nous donne tout au long de l’année et qu’on revend entre 0,50 et 2 € (jusqu’à 5 € pour les très beaux livres). Du coup ça fait deux ans que j’en achète à un prix défiant toute concurrence (au lieu de m’en débarrasser j’en prends un peu plus mdr).
Je dois donc me décider une bonne fois pour toutes à faire un tri drastique en vue de la prochaine foire du livre (j’en ai qui partiront très bien) ça aidera le Secours Pop’ mais ça me fera aussi de la place pour ceux qui vont me tenter… A noter que chaque année en dix jours on fait un bénéfice d’environ 4.000 € : ça en fait des livres vendus à ces prix-là…

 
Nom (obligatoire)
E-mail (required - never shown publicly)
URL
Votre commentaire (smaller size | larger size)

RSS feed | Trackback URI